Quels sont les différents types de bilan juridique ?

Quand on parle de bilan, le terme fait directement allusion au document comptable d’une entreprise. Il reflète la situation financière de l’entreprise. Il existe plusieurs types de bilans pour les entreprises et les associations. Le mot bilan peut désigner ainsi différents documents. Nous allons vous présenter ci-dessous les différents types de bilans qui existent.

Le bilan comptable

Le bilan comptable est un document qui résume les actifs, c’est-à-dire ce qu’une entreprise possède. Il résume également les passifs, c’est-à-dire ce qu’une entreprise a comme ressource. Le bilan comptable fait partie des états financiers d’une entreprise en même temps que le compte de résultat et les notes. Il est généralement comparé à une photographie des actifs d’une entreprise à la fin d’un exercice ou à des dates intermédiaires.

Il est principalement utilisé par des tiers à l’instar des banques, actionnaires, clients… Et il permet de connaître l’importance de l’entreprise et d’être sûr de sa solvabilité. Il est aussi utiliser pour déterminer le revenu qu’on peut imposer et qui peut être utilisé par les gestionnaires pour des analyses internes. Ce qui assure la transparence et l’exactitude des états financiers. Ils doivent en général être certifiés par un auditeur.

Le bilan financier

En ce qui concerne le bilan financier, c’est un document qui permet de savoir ce qu’une entreprise possède et ce qu’elle doit à court terme. Les informations dressées par le bilan comptable sont reprises par le bilan financier. Il se charge alors de les prédisposer convenablement pour déterminer la solvabilité à court terme de l’entreprise. La présentation d’un bilan est déterminée par certains formulaires qui composent la déclaration fiscale.

Ainsi, le bilan financier est structuré de telle sorte à ce que les comptes de tiers soient classés par terme en fonction du degré de liquidité des actifs et de l’exigibilité des passifs. Le bilan est principalement destiné aux créanciers d’une entreprise.

Le bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel convertit les passifs et les actifs de l’entreprise en emplois et en ressources pour comprendre leur différente fonction. Le but de ce bilan financier est de comprendre l’origine des fonds de l’entreprise ainsi que leur utilisation. Il faut dire que le bilan fonctionnel donne une image plus concrète de l’entreprise, son activité et sa structure financière.

Le bilan prévisionnel

On l’appelle aussi prévisionnel financier, prévisionnel ou compte de profits et pertes attendus. Le bilan prévisionnel fait partie du plan d’affaires et comprend la partie financière de celui-ci.

Comme son nom l’indique, le bilan prévisionnel sert à visualiser la situation financière d’une entreprise après sa création. Les prévisions financières comprennent tous les tableaux et autres ratios financiers d’une situation financière que l’entreprise est censée atteindre dans un avenir plus ou moins proche (à la fin des exercices).

Le bilan social

C’est un document qui synthétise les informations relatives à l’emploi, aux salariés, à leur rémunération. Il se penche également sur les conditions de travail dans l’entreprise. Le bilan social contient des informations sociales relatives à l’entreprise. Bien que produit une fois par an, le bilan social recueille les informations sociales de l’entreprise sur les trois dernières années. La seule exception est le premier bilan social de l’entreprise qui ne porte que sur l’année précédente.

Quels sont les différents types de bilan juridique ?
Retour en haut